A la une

#Sommaire A la une

Un mot de la fondatrice

Ces quelques mots pour vous remercier de votre soutien fidèle et partager avec vous les joies ressenties en “offrant la musique au plus grand nombre”. Les musiciens sont les médecins de l’âme et, jamais autant en ces temps troublés, nous en avons pris la mesure en jouant pour toutes ces personnes dans nos concerts de solidarité. Tous ces visages qui nous ont souri, c’est aussi à vous qu’ils ont souri sans vous connaître. Durant ces concerts, nous vivons un autre temps. Un temps où la misère recule et où la grandeur de chacun, tapie au fond de son âme, peut à nouveau rayonner. C’est bien cela la vocation de la musique classique. Son essence n’est pas de faire communiquer les êtres entre eux, mais pour chacun d’entre nous, de communier à travers elle vers notre silence intérieur. C’est pourquoi la musique est le miroir dans lequel chaque être humain peut retrouver l’éclat de sa noblesse, le fil d’Ariane de la fraternité. Tous peuvent l’aimer, même s’ils ne la pratiquent pas, car elle appartient à tous les hommes en ce qu’ils ont de plus subtil et de plus authentique, dans une communion qui transcende tout savoir, toute culture et toute appartenance sociale et religieuse.

 

Se confier à elle, croire en son pouvoir, s’adonner à ses promesses, c’est faire le choix de recoudre, par l’harmonie, le tissu d’une humanité fraternelle retrouvée. Puissions-nous, tous ensemble, continuer ce chemin de partage de la musique dans la grâce, la gratuité et la gratitude.